Trading de cryptomonnaies : les bases du débutant

Cela fait un moment que je m’intéresse au sujet des cryptomonnaies, et à force de voir passer des graphes, des voir des indicateurs, d’entendre parler de RSI, de MM200 ou autres, j’ai voulu en savoir plus sur le sujet du trading en cryptomonnaies.

Cet article fait partie du dossier « Cryptomonnaies, le gros dossier »

Ce n’est pas la première fois que j’évoque sur ce blog le sujet des cryptomonnaies. Après un premier article très succinct sur le bitcoin en 2013,  un autre un peu plus étoffé en 2018 sur le bitcoin, les altcoins et comment acheter, stocker et transférer ces dernières, j’ai voulu en savoir plus sur le trading et l’analyse technique.

L’idée n’est pas de me transformer en trader intraday (je suis plus dans une optique long terme sur les cryptomonnaies). Mais je voulais surtout en savoir un peu plus sur l’analyse technique pour parfaire ma culture générale sur le sujet, et tirer un peu plus d’informations en regardant un graphe de cours. J’ai donc commencé à m’intéresser au sujet du trading de cryptomonnaies, et je vous livre ici les premiers éléments que j’ai pu en retenir. Je n’ai pas pour vocation à vous transformer en trader, mais simplement à vous amener comme moi à une meilleure compréhension de l’ensemble. A noter que je parle de trading de cryptomonnaies c’est c’est le sujet qui m’intéresse. Mais ces indicateurs sont bien entendus utilisables aussi en trading tout cours.

Choisir un outil de trading de cryptomonnaies

Le premier point est de choisir un outil qui vous permettra de visualiser les graphs, et de venir y placer des indicateurs. Pour le coup, je n’ai pas fait dans l’originalité, et je me suis créé un compte sur TradingView. Pour l’utilisation assez basique que j’en ai, un compte gratuit est amplement suffisant. Vous serez limité entre autre dans le nombre d’indicateurs simultanés que vous allez pouvoir afficher, mais cela ne devrait pas être bloquant dans un premier temps.

Une fois que vous êtes connecté, vous allez pouvoir demander à l’outil de vous afficher des graphes. Vous pouvez choisir par exemple en premier exemple simple la paire BTC/USD. Vous devriez arriver à la chose suivante (ici en mode nuit et en chandeliers japonais) :

trading en cryptomonnaies : BTCUSD graphe TradingView

Au niveau de l’écran, vous allez trouver :

  • un menu en haut, avec un certain nombre d’éléments, dont les indicateurs (nous allons y revenir), et la paire utilisée à gauche (ici BTCUSD). Vous pouvez simplement changer la paire en cliquant à cet endroit ce qui vous permettra de rechercher celle qui vous intéresse.
  • un menu à gauche avec les outils de dessins (nous y reviendrons également).
  • un panneau à droite avec un certain nombre d’éléments annexes à afficher (alertes, actualités, calendrier…). Je vous laisse découvrir cette dernière nous n’en parlerons pas ici.

Au niveau des manipulations basiques possibles, vous pourrez zoomer sur le graphique avec la molette. Vous pourrez également jouer sur les abscisses et ordonnées en cliquant et en vous déplaçant de gauche à droite, ou de haut en bas. Cela aura pour effet d’aplatir ou d’étendre les axes.

La représentation en chandeliers japonais (ou bougies)

Pour toute la suite de cet article, je serai en chandelier japonais (ou bougies) sur les graphes. C’est la figure la plus utilisée, car elle donne plusieurs indications importantes en fonction de votre échelle de temps choisi.

Sur l’interface, vous allez pouvoir choisir votre échelle de temps (à côté de la paire). Celle-ci permet de définir sur quelle échelle sont faites les ouvertures et clôtures de vos chandeliers. Cela peut être une échelle d’une heure, un jour, une semaine, un mois… Tout dépend de votre stratégie et de ce que vous voulez voir. Pour commencer, l’idéal est sans doute de partir sur une échelle de temps « daily » (à la journée).

Vous aurez alors une suite de chandeliers comme sur l’image :

Trading de cryptomonnaies : les chandeliers

La couleur du chandelier vous indique si sur l’échelle de temps c’est en hausse (vert) ou en baisse (rouge).
Votre chandelier se décompose ensuite en deux parties :

  • le corps (partie épaisse)
  • les mèches (parties fines en haut et en bas)

Le corps indique le cours d’ouverture et de clôture. Pour les cryptos, la clôture est fictive en daily car c’est un marché qui ne clôture pas. Cette clôture se fait à minuit GMT (soit 1h ou 2h du matin en France en fonction de l’heure d’été ou d’hiver). Les mèches indiquent quant à elles le point le plus haut et le point le plus bas atteints.

Les indicateurs de base pour le trading de cryptomonnaies

Maintenant que vous avez un outil et un premier graphe, nous allons voir quels sont les indicateurs que nous allons pouvoir lui rajouter pour tirer des informations et des enseignements.

Volumes

Les volumes permettent de mesurer l’activité du marché. Ils indiquent sur l’échelle de temps le volume d’actifs échangés. Pour les ajouter sur TradingView, vous pouvez cliquer sur « indicateurs », et rechercher « volume » :

Trading de cryptomonnaies les volumes

En cliquant sur l’indicateur, vous verrez les volumes apparaître en bas de l’écran :

Trading en cryptommonnaies visualiser les volumes

Vous pouvez voir ainsi que les volumes peuvent être très disparates en fonction des jours ici.

Les augmentations isolées peuvent correspondre à des soubresauts de marchés de type FOMO (Fear Of Missing Out, un achat par peur de rater le train), ou FUD (Fear, uncertainty and doubt, soit une vente panique).

Le volume peut donner plusieurs clés. Déjà, un volume important est rassurant dans le sens où le cours est moins facilement manipulable. Il peut aussi permettre de dégager des tendances. Un volume en augmentation aura tendance à confirmer une tendance (à la hausse ou à la baisse), alors qu’une baisse de volume pourra indiquer un retournement ou une consolidation.

Supports et résistances

C’est à la fois un élément de base, et un élément déterminant en trading de cryptomonnaies. Les supports et résistances sont souvent à la base des stratégies. En tout cas ils permettent de définir des niveaux de prix à surveiller et qui pourront donner des indications de changements de tendance.

Pour faire simple, un support est un prix sur lequel le cours à tendance à rebondir pour repartir à la hausse en cas de baisse. Une résistance est un prix sur lequel le cours à tendance à rebondir pour repartir à la baisse en cas de hausse. Ce sont des seuils qui ont été définis par l’historique du cours.

Lorsqu’un support est cassé (on parle de breakout), surtout avec de forts volumes, cela peut indiquer un fort mouvement baissier, en général jusqu’au support suivant. A l’inverse, si une résistance est cassée, cela peut indiquer un fort mouvement haussier.

Une fois qu’un support est franchi à la baisse, il deviendra une résistance qu’il faudra franchir. A l’inverse, une résistance franchie à la hausse deviendra un support.

Sur TradingView, pour tracer vos supports et vos résistances, vous allez prendre l’outil « ligne horizontale » :

Trading en cryptomonnaies lignes horizontales

Ensuite, il vous faudra repérer sur le graphique des points sur lequel le prix à rebondi à la hausse ou à la baisse, par exemple :

Trading de cryptomonnaies supports et resistances

On voit qu’ici la ligne verte qu’on vient de tracer a servi de résistance 5 fois (cercles rouges), avant de casser à la hausse et de devenir un support (cercle vert).

A noter que plus un support ou une résistance est touchée, plus le carnet d’ordres se vide sur ce prix et donc plus il s’affaiblit. En revanche, plus un support ou une résistance a été touchée, plus elle sera forte après le renversement de tendance. Ici, la ligne verte a été touchée en tant que résistance 5 fois. Cela en fera un support solide pour la suite maintenant qu’elle a été cassée en tant que résistance.
Pour aller, plus loin, je vous conseille la vidéo de Captain Trading sur le sujet :

 

RSI (Relative Strengh Index)

Le RSI est un indicateur de tendance et d’oscillations. Il permet de mettre en valeur des zones de surachat ou de survente. Par défaut, le RSI fonctionne avec 14 périodes, mais vous pouvez changer ce paramètre. Voici ce que donne l’ajout du RSI sur TradingView (zone violette sous la courbe de prix, vous pouvez l’ajouter via les indicateurs, « RSI ») :

Trading de cryptomonnaies RSI

On voit que par défaut il y a trois zones dans le RSI :

  • au dela de 70 : surachat
  • en deça de 30 : survente
  • entre les deux, avec la médiane à 50 (le RSI donne un chiffre entre 0 et 100)

Un franchissement des 70 à la baisse peut suggérer un essoufflement de la hausse et un retournement de tendance (ce que l’on peut constater sur le franchissement important des 70 à la baisse à droite du graphe). A l’inverse, un franchissement des 30 à la hausse pour indiquer un regain d’achats et un cours qui peut monter. Mais comme vous pouvez le constater sur l’image, ce n’est pas toujours le cas.

 

 

Moyennes Mobiles

Les moyennes mobiles permettent d’avoir les prix moyens par rapport à une période définie. Il est possible d’avoir des moyennes mobiles courts termes (sur 10 périodes par exemple), moyens termes (50) ou long termes (200). Cela permet d’avoir des indications de supports et de résistances du cours par rapport à ces moyennes mobiles.

Les croisements entre MM50 et MM200 sont également utilisés pour trouver des tendances. Quand la moyenne moyen terme croise à la hausse la moyenne long terme, cela peut être le signe d’une tendance haussière. A l’inverse, si elle croise à la baisse cela peut signifier un mouvement baissier.

Voici un exemple de l’ajout d’une moyenne mobile sur 50 jours (en bleu foncé) et sur 200 sur la paire BTCUSD (vous pouvez l’ajouter via les indicateurs, « Moyenne Mobile »)

Trading de cryptomonnaies moyennes mobiles

On voit par exemple sur la hausse que la MM50 a fait office de support sur toute la montée.

Bandes de Bollinger

Les bandes de Bollinger permettent d’indiquer la volatilité du marché. Plus les bandes sont éloignées, plus le marché est volatil. Plus elles sont resserrées, plus le marché consolide.

Plusieurs indications peuvent être tirées des bandes de Bollinger en trading de cryptomonnaies. Même si comme pour tous les indicateurs cela ne fonctionne pas toujours à 100% :

  • En général, un mouvement violent se produit après une phase de resserrement des bandes
  • Les bandes font office de supports et de resistances
  • En général, quand les prix sortent assez nettement des bandes, cela confirme la tendance et la poursuit

Voici l’illustration sur la paire BTCUSD

Trading de cryptomonnaies bandes de Bollinger

On voit qu’après un resserrement en orange s’en est suivi une grande tendance haussière, avec trois débordements nets en vert, tous suivi d’une poursuite de la tendance. La bande basse a également servi de support entre les deux derniers ronds vert.

Chopiness Index

Le Chopiness Index va permettre d’indiquer si le cours est sur une phase de consolidation ou s’il va passer en tendance haussière ou baissière. Comme le RSI, il est sur une base de 0 à 100. Et comme le RSI il est décomposé en trois zones :

  • au delà de 61 : la consolidation se termine et une tendance (haussière ou baissière) va sans doute s’exprimer
  • en deça de 38 : la tendance s’essouffle, un retournement s’annonce
  • une zone intermédiaire entre les deux

Une illustration ici :

Trading de cryptomonnaies chopiness index

L’index est arrivé en phase de changement dans le premier cercle orange après une grosse phase de range, une tendance haussière s’en est suivie. Il y a eu ensuite une phase d’essoufflement longue dans le deuxième cercle qui s’est terminé en inversion de tendance.

Retracement de Fibonacci

Les retracements de Fibonacci est un indicateur très utilisé. Là encore, l’idée est de trouver des potentielles zones de support et de résistance.

Sur TradingView, vous trouverez l’outil dans la barre de menu de gauche :

Trading de cryptomonnaies retracements de Fibonacci menu

Il vous faudra ensuite trouver une tendance terminée avec un point haut et un point bas. Pour trouver le point haut et le point bas, il vous faudra trouver le moment où le marché se retourne. Pour le point bas ce sera un creu, à savoir un point bas entouré de deux points plus haut. Et inversement pour le point haut. Pour une tendance haussière vous reliez le point bas vers le point haut. Pour une tendance baissière ce sera du point haut vers le point bas. Cela devrait vous donner quelque chose du genre :

Trading de cryptomonnaies retracements de Fibonacci

Vous voyez apparaître différents niveaux. Dans le cadre d’une tendance haussière comme ici cela pourra vous donner des points de supports. On voit ici que le 0,5 de Fibonacci a servi dans la baisse comme un support, même s’il a été légèrement dépassé. S’il avait été enfoncé, le support suivant aurait été le 0,618.

Pour aller un peu plus loin, vous pourrez aller sur le site Cryptoast voir l’article sur le sujet.

Et une vidéo tuto sur le sujet, toujours chez Captain Trading :

Ichimoku

Ichimoku est un indicateur très complet, car il est composé des 5 droites. Celles-ci sont tracées à partir des poids moyens. C’est un indicateur qui permet d’avoir beaucoup d’indications sur le marché, et les possibles retournements. Les informations données sont fortes, mais elles y aura un certain effet retard par rapport à d’autres indicateurs. Comme beaucoup d’autres, il va permettre de déterminer des supports et des résistances.

Dans le détail, voici les 5 lignes qui composent Ichimoku :

  • Tenkan (ou ligne de conversion). Elle est calculée sur 9 périodes. On prend le point haut et le point bas, et on divise par deux sur les 9 périodes.
  • Kinjun (ou ligne de base). Elle est calculée sur 26 périodes. On prend le point haut et le point bas, et on divise par deux sur les 26 périodes. C’est donc le même calcul que la Tenkan, mais sur plus de périodes.

Ces deux lignes sont les lignes de base. Elles vont permettre d’identifier notamment des retournements possibles de tendance en cas de cassures. Il y a également trois autres lignes :

  • Chikou (ou lagging Span, ou délai de retournement). Elle valide le mouvement des prix. Elle est composée des prix en clôture sur 26 périodes en arrière et elle est projetée dans le futur. Vous verrez ainsi sur votre graphe la lagging span continuer après la période courante.
  • Senkou A (ou leading Span A, ou extrémité A du nuage, ou SSA). C’est le poids moyen entre la Tenkan et la Kinjun. Elle permet de donner l’épaisseur du nuage avec la B. Elle est calculée sur 26 périodes et est projetée dans le futur (comme la Chikou)
  • Senkou B (ou leading Span B, ou extremité B du nuage, ou SSB). Elle est de son côté calculée sur 52 périodes et projetée 26 périodes dans le futur.

Le nuage (ou Kumo) est donc située entre la SSA et la SSB, dans un sens ou dans l’autre. Il va servir également de zone de résistance (si le cours est en-dessous) ou du support (si le cours est au-dessus).

Pour aller plus loin sur Ichimoku, je vous conseille cet article de Karen Peloille sur Ichimoku et bitcoin. Ou encore mieux de suivre cette vidéo très complète sur le sujet, toujours avec Karen Peloille et Cryptoast :

 

 

Conclusion

J’espère que je vous aurai donné quelques pistes pour mieux comprendre les graphes. Bien entendu, aucun indicateur ne permet de définir à 100% ce qui va se produire. C’est le croisement de plusieurs indicateurs qui permettra de dégager une tendance. A noter aussi que l’analyse technique ne fait pas tout. Le cours est sujet aussi à d’autres éléments (actualité, influence d’autres éléments économiques…).

Liens utiles pour approfondir sur le trading de cryptomonnaies

Voici quelque liens pour largement approfondir les notions et indicateurs que nous venons de voir :

  • Captain Trading pour des tutos YouTube pour approfondir très largement chacun des indicateurs vu ci-dessus (et beaucoup d’autres). C’est très bien fait, très bien expliqué, je ne peux que vous encourager à aller voir ses vidéos de formation.
  • Crypto Matrix pour des points quotidiens sur Youtube et des analyses.
  • Maxime Prigent pour des analyses régulières sur Twitter mêlant analyse technique et contexte beaucoup plus large. Un must pour prendre du recul, et s’apercevoir que le cours ne fait pas tout.

2 réflexions sur “Trading de cryptomonnaies : les bases du débutant

Laisser un commentaire