Vous en avez déjà sans doute entendu parler si vous vous intéressez de près au web, le web sémantique est un ensemble de normes sur lesquels travaille entre autre le W3C et qui vise à structure l’information sur le web. Dis comme cela ça ne semble par forcément très sexy, mais cela pourra à terme changer complètement la façon de chercher l’information, et permettre également des échanges automatisés d’informations plus simples.

Comment cela fonctionne ?
La question est au présent car il est d’ores et déjà possible d’intégrer du web sémantique dans ses pages. Là ou le language HTML propose surtout de présenter l’information, le web sémantique a pour ambition de structurer les informations selon des normes.

Prenons l’exemple d’une liste de personnes. Et web « classique », vous allez faire en sorte de présenter au mieux vos personnes, en utilisant par exemple des div et des span

<div>
    <span>Jean Dupont</span>
    <img src="dupont_jean.jpg" />
</div>

En web sémantique, vous allez pouvoir typer vos informations, en utilisant par exemple le shéma de micro données « Person » : http://schema.org/Person

<div itemscope itemtype="http://schema.org/Person">
  <span itemprop="name">Jean Dupont</span>
  <img src="dupont_jean.jpg" itemprop="image" />
</div>

Normes en vigueur
Il existe plusieurs normes pour le web sémantique. Les première normes à voir le jour sont le fait du W3C. Elles se nomment respectivement RDF (Resource Description Framework) et OWL (Web Ontology Language).
Vous pourrez trouver des informations plus larges sur chacun dans leurs fichiers Wikipédia respectives :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Resource_Description_Framework
http://fr.wikipedia.org/wiki/Web_Ontology_Language

Ces normes ont été jugées trop complexes à implémenter par les gros acteurs du Web. Le système a ainsi évolué vers les micro-données. Cela a donc donné lieu à diverses initiatives, notamment :
Schema.org (voir l’exemple ci-dessus) lancé par Google, Yahoo, Bing et Yandex
OpenGraph lancé par Facebook

A noter que de son côté, le W3C a publié il y a peu la recommandation pour le RDFa 1.1 :
http://www.w3.org/TR/rdfa-syntax/

Ces formats sont reconnus par les principaux moteurs de recherches, vous pouvez déjà les utiliser sur vos sites.